Question:
Les points sont donnés au tennis 15-30-40. Pourquoi 40?
garik
2012-02-12 00:45:06 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les scores de tennis vont de 15-30-40 matchs. Pourquoi 40? Pourquoi pas 45? Quelle est la signification des points attribués au tennis en 15-30-40-match? Quel est l'historique de ce calcul de score?

Sept réponses:
#1
+74
jamauss
2012-02-12 00:57:23 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La réponse à cette question est un peu compliquée et la réponse est exactement ce que l'on "croit" être la raison derrière les chiffres de score, mais comme le tennis est un jeu qui remonte au 19ème siècle, il est difficile de savoir pour Bien sûr.

Quoi qu'il en soit, voilà ...

Pensez à un cadran d'horloge divisé en quadrants - ce qui vous donnerait les intervalles de 15, 30, 45 et 60. Le problème avec l'utilisation de cela pour marquer des parties de tennis, c'est que pour gagner une partie, vous devez gagner de 2 points si le score atteint deux (40-40 ou "40 tous"). On pense donc que les 3 premiers points feraient avancer la main à 15, 30 et 40 - puis les 2 points suivants feraient avancer la main de 10 minutes - d'abord à 50, puis à 60 - tout en maintenant le jeu terminé au 60 marque. Si le joueur (au service) ne parvenait pas à gagner 2 points d'affilée après deux, la main reviendrait à 40 et le score serait de nouveau à deux.

Voir ici pour quelques théories supplémentaires derrière la nomenclature de notation.

#2
+36
Dynamic
2012-02-12 01:17:41 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La meilleure explication que j'ai pu trouver à ce sujet provient de Wikipédia:

Les origines des partitions 15, 30 et 40 seraient du français médiéval. Il est possible qu'un cadran d'horloge ait été utilisé sur le terrain, avec un quart de mouvement de la main pour indiquer un score de 15, 30 et 45. Lorsque la main est passée à 60, le jeu était terminé. Cependant, afin de s'assurer que le jeu ne pourrait pas être gagné par une différence d'un point dans les scores des joueurs, l'idée de "deux" a été introduite. Pour que le score reste dans les "60" ticks sur le cadran de l'horloge, le 45 a été changé en 40.

Par conséquent, si les deux joueurs ont 40, le premier joueur à marquer en reçoit dix et cela déplace le chronomètre à 50. Si le joueur marque une deuxième fois avant que l'adversaire ne puisse marquer, il reçoit dix autres et le chronomètre passe à 60. Le 60 signifie la fin de la partie. Cependant, si un joueur ne parvient pas à marquer deux fois de suite, alors le chronomètre reviendra à 40 pour établir un autre "deux".

Il est très logique que ce soit le cas.

lol c'est vraiment un étrange "sens" en soi. S'ils peuvent arbitrairement décider d'avancer de 10 au lieu de 15, alors pourquoi ne disent-ils pas quand le jeu est à égalité à 45-45, le point suivant passerait à 55 et le point gagnant passerait à 60. Cela semble tout aussi plausible . En tout cas, cela semble être une idée assez aléatoire.
@Dynamic Wikipédia a une autre ligne après ceux-ci qui déclarent que "le concept des scores de tennis provenant du cadran de l'horloge, ne pouvait pas venir de l'époque médiévale", s'il vous plaît regardez cela.
#3
+15
weiy
2012-02-13 21:28:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai aussi entendu l'histoire selon laquelle les tout premiers joueurs de tennis (nous les appellerons Adam et Eve) utilisaient l'aiguille des minutes d'une horloge pour marquer le score (15, 30, 45). Cependant, l'horloge était légèrement cassée et les aiguilles étaient un peu lâches. Alors quand Eve est allée mettre le score à 45, la main a glissé et est retombée à 40! Et c'est ainsi qu'ils marquent depuis lors le tennis.

#4
+13
Parag
2012-04-23 11:51:03 UTC
view on stackexchange narkive permalink

En ce qui concerne l'histoire de la notation du tennis, il y a deux histoires de fond:

  1. Qu'elle a son origine dans la numérologie médiévale. Le nombre 60 était alors considéré comme un nombre «bon» ou «complet», à peu près de la même manière que vous considérez 100 comme un joli chiffre rond aujourd'hui. La version médiévale du tennis était donc basée sur 60 - les quatre points lorsque 15, 30, 45 (que nous abrégons en 40) et 60, ou jeu.
  2. présence d'un cadran d'horloge au bout du court de tennis. Un quart de mouvement de la main appropriée a été effectué après chaque repos, le score étant appelé 15, 30 ou 45. Lorsque la main a été déplacée à 60, c'était le jeu. Cela n'explique cependant pas un score de 40.
#5
+11
Lex Hipkins
2013-05-22 22:41:04 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les théories de l'horloge sont, d'après ce que je comprends, correctes en ce sens que le score a été enregistré sur une horloge en utilisant les marques 15, 30 et 45 minutes ... alors pourquoi 40? Pour comprendre cela, il est bon de se rendre compte que tout cela a été établi en France et lorsque les scores ont été appelés, ils auraient appelé quinze (15), trente (30) et quarante-cinq (45) .. cependant quarante-cinq est un un peu d'une bouchée (3 syllabes au lieu d'une) par rapport aux deux autres donc il a été abrégé simplement en «quarante» ou 40. Lorsque les règles se sont normalisées à la fin du 19e siècle aux États-Unis et en Grande-Bretagne ... .15, 30, 40

#6
+5
peter wingfield
2013-06-26 23:34:44 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les règles modernes du tennis sur gazon ont été définies par une armée britannique, le major Wingfield.

Il a utilisé le calibre du canon utilisé à bord des navires pour définir le système de score - le canon standard était de 15 livres, 30 livres et 40 livres. Il a conservé 'love' (basé sur 'oueff -' egg 'en français, c'est-à-dire qui ne ressemble à rien) et deuce (basé sur' deux 'en français, ce qui signifie deux points supplémentaires nécessaires).

Je le sais parce Je suis son arrière-arrière-petit-fils.

Bienvenue chez Sports SE. Votre réponse est intéressante; avez-vous des références pour votre information?
Essayez http://en.wikipedia.org/wiki/Walter_Clopton_Wingfield
Pour autant que je sache, l'article de Wikipédia lié ne fait pas mention de l'utilisation du canon pour définir le système de notation. (Les articles de Wikipédia ont tendance à être quelque peu suspects comme références dans tous les cas.) Avez-vous des références spécifiques concernant l'utilisation du calibre du canon?
Une meilleure objection à cela: je n'ai jamais vu de canons de 30 ou 40 livres. 6,12,18,24,32,42 sont les tailles les plus courantes à cette époque (et, vraiment, à tout moment); voir par exemple [cette liste de tailles de canons de la guerre civile américaine] (http://www.civilwarartillery.com/shottables.htm), qui date à peu près de cette période, ou [cette note sur les tailles de livres courantes] (https: / /en.wikipedia.org/wiki/Pound_(mass)#Use_in_weaponry). Il est tout à fait possible que Wingfield ait été à l'origine de ces tailles, mais je ne donne aucun crédit à cette réponse étant donné que la raison spécifique donnée est clairement fausse.
#7
+3
Ram Chandra Giri
2017-11-13 18:54:07 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Une autre théorie sur ce système de notation (15, 30 et 40 scores) est:

La nomenclature de score provient du jeu français jeu de paume (aprecursor au tennis qui utilisait initialement la main au lieu de l'aracket). Le Jeu de paume était très populaire avant la Révolution française, avec plus de 1000 tribunaux rien qu'à Paris. La cour traditionnelle mesurait 90 pieds (pied du roi) au total avec 45 pieds de chaque côté. Lorsque le serveur marquait, il ou elle avançait de 15 pieds. Si le serveur marquait à nouveau, s'il se déplaçait encore de 15 pieds. Si le serveur marquait une troisième fois, s'il ne pouvait que se rapprocher de 10 pieds.

Source citée: Françoise Bonnefoy (1991). Jeu de Paume: Histoire. Réunion des musées nationaux. p. 42. ISBN 9782908901016.

Source

Puisqu'un troisième score placerait le serveur juste au filet, 3 mètres était la dernière bosse en avant. Source



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...